Arboriculture fruitière

Feu bactérien > Moyens de lutte


A ce jour, il n’est connu aucun produit phytosanitaire curatif pour la maladie du Feu Bactérien. Ils n’ont qu’une efficacité complémentaire, aléatoire et limitée (source DRAAF-SRAL).

En savoir + : Les produits homologués en 2010

 

L’assainissement des parties infectées du végétal est le seul moyen réglementaire pour contenir la maladie.

 

Il est nécessaire de couper la partie infectée entre 10 cm et 1 mètre au-delà du dernier signe visible du feu Bactérien. La distance de coupe varie en fonction de la sensibilité de la variété à la maladie.

Le bois taillé doit alors être évacué et brulé afin d’empêcher toute propagation. Une désinfection des plaies et des outils minutieuse est recommandée pour éviter la transmission par l’homme.

 

Une vérification de l’efficacité de l’assainissement est conseillée quinze jours après la coupe.

Les produits de désinfection efficaces sont : l’eau de Javel et l’ammonium quaternaire.

 

Quelques informations :

 

> L’eau de javel brûle les parties saines de la plante et rend la vérification de l’assainissement difficile.

> L’ammonium quaternaire est généralement utilisé dans les milieux hospitaliers ou dans les laboratoires.

Informations complémentaires

Plan du site    Mentions légales