Autres filières

Campagnol


Étymologie et histoire

Les campagnols étaient autrefois englobés dans le terme rat des champs

En 1758 le mot campagnol est employé pour la première fois par Buffon dans son Histoire naturelle, en adaptant l’adjectif italien campagnoli (qui vivent à la campagne), lui-même dérivé de campagna (campagne) [][]

Le mot campagnol n’apparaît qu’assez tardivement dans les dictionnaires. Le Dictionnaire de L’Académie française ne le mentionne qu’au XIXe siècle dans sa 6e édition (1832-1835), le distinguant du mulot et de la souris par sa couleur brune et sa queue courte.[]

On distingue de façon générale les campagnols des autres muridés par leur allure plus trapue, leur queue courte, des yeux et des oreilles peu proéminents.

La différenciation avec les souris ou les mulots se fait par leur couleur généralement brune et leur queue plus courte. Certains auteurs précisent qu’ils ont trois molaires à chaque mâchoire.

Ils mènent généralement une vie souterraine. Certaines espèces sont soumises à des pullulations périodiques qui en font des ennemis redoutés pour l’agriculture.

En savoir + : Site : le campagnol.fr

Qui Contacter ? : Gdon de la grave

De manière très simplifiée et sans rentrer dans les détails, il est avéré que cette pullulation s’est déplacée au fil des années en se propageant de la commune de la Grave vers la commune de Villar D’Arène pour atteindre le col du Lautaret en juin 200

Les premiers foyers de pullulation de campagnols terrestres ont été observés en 1998, dans le fond du vallon de la Buffe, et se sont diffusés progressivement vers le bas du vallon. En 2001, un autre foyer démarrait à Valfroide, puis à partir de 2002, les zones de pullulation se sont étendues aux hameaux de La Grave. A partir de 2006, la commune de Villar d’Arène compte également d’importants foyers de pullulation qui sont encore, selon les secteurs, très actif à ce jour. Depuis juin 2009, des foyers de pullulation sont observés au col du Lautaret. A l’heure actuelle, le « front de progression » des campagnols terrestres se situe au col du Lautaret, sur le versant appartenant à la commune du Monêtier-les-bains.

 

Informations complémentaires

Plan du site    Mentions légales