Arboriculture fruitière

Sharka > Symptômes


Les symptômes du virus de la sharka s’extériorisent sur différents organes en fonction de la saison :

 

Sur bois par des anneaux blanchâtres : de décembre à février et uniquement sur des parcelles de pêchers très contaminées.

Sur fleurs par des stries fuchsia mais uniquement sur les pêchers de variété rosacée.

Sur feuilles par des décolorations au niveau des nervures. L’extériorisation sur feuilles concerne quasiment toutes les espèces et variétés sensibles à la sharka.

Sur fruits par des anneaux chlorotiques (voire des déformations, notamment sur abricotiers et pruniers). Liens : voir les symptômes (photothèque)

 

Les symptômes de la Sharka sont présents dans l’arbre dans des proportions variables (de quelques feuilles à l’ensemble du feuillage) et peuvent êtres observés à n’importe quelle hauteur. 

 

Ceux-ci peuvent être trés discrets, l’, ll, , ............ ;observation doit être non seulement minutieuse mais aussi exhaustive.

 

De plus d’autres maladies peuvent exprimer des symptômes similaires d’où risque de confusion.

A ne pas confondre.

 

Une des difficultés supplémentaire de la lutte contre cette maladie est liée à la période de latence.

En effet, l’extériorisation des symptômes se fait de quelques mois à quelques années après inoculation par le puceron, que ce soit en début, en cours ou en fin de saison.

Informations complémentaires

Plan du site    Mentions légales