Arboriculture fruitière

Sharka


En raison de son comportement fortement épidémique et incurable, le virus de la Sharka fait l’objet d’une réglementation Européenne depuis l’an 2000. (directive 2000/29/CE).

Classé comme organisme nuisible de quarantaine en France, il est soumis conformément à la loi, à un arrêté ministériel de lutte obligatoire. (Arrêté ministériel du 31 juillet 2000).

Le 17 mars 2011, un nouvel arrêté national est entré en vigueur suite à sa parution au journal officiel. 

 

Dans ce cadre juridique, les agents de la Fredon Paca mènent aujourd’hui des actions de surveillance auprès des acteurs du secteur arboricole.

Ces démarches ont pour but de sensibiliser et d’accompagner chaque producteur à la gestion de cette problématique. Cette lutte collective a pour objectif de sauvegarder et de protéger le patrimoine agricole fruitier de la région Paca.

 

Pour cela des formations sont proposées concernant la connaissance de la maladie de la Sharka et la méthodologie de prospection. Consciente des contraintes rencontrées au quotidien par les professionnels, la Fredon Paca s’adapte à chaque demande afin de favoriser au mieux la transmission des savoirs. 

Sommaire des formations

 

A savoir : le virus de la Sharka est à ce jour inguérissable. Il peut provoquer des chutes précoces de fruits avant récolte, l’altération de leurs qualités organoleptiques, notamment gustatives, ainsi que des malformations et des décolorations. Les fruits sont donc impropres à la commercialisation.

Plan du site    Mentions légales