Viticulture

Flavescence Dorée > Maladie et Symptômes


La flavescence dorée est une maladie due à un phytoplasme qui se loge dans le phloème et gêne la circulation de la sève en détournant à son profit le métabolisme des cellules hôtes.

Le vecteur de la flavescence dorée, Scaphoideus titanus, est un insecte piqueur suceur endémique au vignoble, d’une génération par an. Après avoir ingéré le phytoplasme, la cicadelle devient infectieuse et contamine les ceps sur lesquels elle se nourrit.

 

Les symptômes de la flavescence dorée sont visibles à partir de la mi-août :

> Non aoûtement du bois qui donne au cep un port retombant et caoutchouteux

> Grappe avortée ou séchée

> Enroulement des feuilles vers la face inférieure

> Coloration des feuilles : en rouge pour les cépages noirs ou en jaune pour les cépages blancs.

Ces symptômes doivent être simultanés. Ils peuvent s’exprimer sur la totalité du cep mais aussi sur un ou quelques sarment(s).

En fonction des cépages, l’expression des symptômes est plus ou moins importantes.

 

Dans tous les cas, le cep atteint devient non productif et la maladie entraîne le dépérissement complet de la souche.

 

Tous les ceps atteints par la flavescence dorée sont infectieux et aucune solution curative n’existe : l’arrachage du cep malade et la diminution de la population vectrice sont les seules solutions pour limiter la propagation de la maladie. En savoir + : Arrachages des Ceps porteurs de Jaunisses

 

Attention à ne pas confondre avec le Bois Noir qui est également une jaunisse de la vigne, exprimant les mêmes symptômes. Il n’est pas possible de distinguer ces deux maladies visuellement, seules des analyses moléculaires permettent de le faire.

Plan du site    Mentions légales