Zones Non Agricoles

Tigre du platane > Lutte


Face aux besoins toujours plus importants de mettre en place des stratégies de lutte respectueuses de l’environnement en ville, des méthodes de lutte biologique issues de programmes de recherche tendent à remplacer progressivement les produits phytopharmaceutiques habituellement appliqués pour lutter contre le tigre du platane.
 

 

La lutte biologique est réalisée en combinant l’action d’un nématode entomopathogène et d’un prédateur. Les stratégies utilisées et les prescriptions sont issues des résultats de programmes de recherche conduits ces dernières années.

 

En savoir plus sur la lutte biologique.

 

La lutte à base de produits phytopharmaceutiques est uniquement réalisée par des professionnels et entreprises agréés.

  liste des distributeurs et applicateurs agréés.

 

Il existe deux périodes clés de traitement :

> En fin d’hiver : traitements des troncs et charpentières visant à réduire les populations hivernantes avant le débourrement des platanes et par conséquent la migration des tigres adultes. Ces interventions peuvent être envisagées si les populations hivernantes sont supérieures à 35 tigres/dm² de rhytidome. Outil : estimer la population hivernante

 

> En été  : traitements vers la frondaison visant à réduire les populations (adultes et larves) présentes sur le feuillage de l’arbre. Ils sont justifiés lorsque la surface foliaire dépigmentée est supérieure à 20%.

 

Le choix de la stratégie est définie en fonction  : de la fréquentation du site, des résultats escomptés (préservation de l’esthétique, confort des riverains…), du niveau des populations (par un comptage) et des contraintes locales (budget, accessibilité, matériel…).

 

Les spécialités commerciales homologuées pour l’usage arbres et arbustes d’ornement/traitement des parties aériennes/tigre du platane (e-phy) montrent toutes de très bonnes efficacités.

 

Informations complémentaires

Plan du site    Mentions légales