Zones Non Agricoles

Chancre coloré > Historique


L’introduction du chancre coloré en France, comme en Italie, proviendrait des caisses de munitions de l’armée américaine faites en bois de platane contaminé.

 

Les premières mortalités d’arbres sont observées, entre 1946 et 1950, dans le Parc Borély à Marseille, où a été stocké du matériel de guerre américain durant la seconde guerre mondiale (Emonnot, com. Pers.).

Ce n’est qu’au début des années 70, alors que plus de 4000 arbres ont déjà disparus, que des études approfondies sont menées par la Faculté des Sciences de Saint Charles à Marseille. Ces recherches, financées par la ville de Marseille, débouchent sur l’identification de l’agent pathogène : un champignon du nom de Ceratoscytis platani.

 

 

Détection du chancre coloré aux Etats-Unis 

 

Originaire de l’Est des Etats-Unis, c’est en 1929 que les premiers dégâts sont identifiés dans la ville de Gloucester dans l’état du New-Jersey.

En savoir + : Introduction aux Etats Unis

 

Situation en Europe

Le chancre coloré a été identifié en France, en Suisse, en Italie et en Grèce.

En savoir + : Pays contaminés en Europe

En savoir + : introduction en Europe

 

Situation en France en 2011

Le chancre coloré est présent dans les régions PACA, Rhône Alpes, Languedoc Roussillon, Midi Pyrénées et Aquitaine. La Corse a aussi été touchée, mais il n’y a plus aucun cas répertorié à ce jour.

20 départements sont concernés.

En savoir + : départements contaminés

Depuis le début de l’épidémie, 184 communes auraient été touchées, dont 3 détectées en 2011 dans les Bouches du Rhône.

Plan du site    Mentions légales