Gauche


La réglementation communautaire et nationale visait à éradiquer le charançon rouge du palmier. En 2018, l’Union européenne a renoncé à rendre cette lutte obligatoire sur le territoire communautaire, considérant qu"il s’avère impossible d’empêcher la poursuite de son introduction et de sa propagation dans la majeure partie du territoire de l’Union".
 
 
Elle n’a pas interdit toutefois aux États membres de prendre des mesures nationales. Après avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) et consultation du Comité national d’orientation de la politique sanitaire animale et végétale (CNOPSAV) en mai 2019, un nouvel arrêté du 25 juin 2019 a été publié. Il abroge et remplace l’arrêté du 21 juillet 2010 relatif à la lutte contre Rhynchophorus ferrugineus.
 
 
Pour en savoir plus : lire le communiqué

Informations complémentaires

Plan du site    Mentions légales